Studies 18C Lit:

SAME AS G46.2315

Alors que certains, comme le Mercier de L’An 2440, écrivent la ville lumineuse des utopies, dont les perspectives ouvertes en jardins et grandes places accueillent et cultivent la raison, ou imaginent d’édifier, ainsi que le fait Bernardin de Saint Pierre, une ville refuge en bord de Seine, sorte de zoo humain pour les persécutés de la terre, d’autres, à la fin du XVIIIe siècle, intéressés par sa réalité plus immédiate, s’efforcent de déchiffrer le réseau de signes que la ville offre au regard. Terrain de jeu des aventuriers de l’ascension sociale, espace d’expérimentation et système nerveux central des philosophes, lieu de spectacles infinis et édifiants pour les flâneurs à l’affût, labyrinthe amoureux des liaisons dangereuses, où filent les blondins et les grisons porteurs de lettres, étendue boueuse pour les miséreux traînant leur peine, les vendeurs d’oublies et les petits savoyards montrant des marmottes : la ville est cette scène foisonnante où se côtoient et se brouillent les univers et les destins, et où les possibilités individuelles aussi bien que collectives sont mises à l’épreuve. De Rousseau à Mercier, en passant par Ledoux et Rétif de la Bretonne, au fil de textes divers qui tous ont en commun de prendre la ville pour objet, nous chercherons à tracer dans ce cours les linéaments d’une poétique de la ville, avec à l’appui des textes primaires une série d’ouvertures philosophiques, esthétiques et historiques qui auront pour nom Walter Benjamin, Karlheinz Stierle, Foucault, Caillois, Barthes, Mona Ozouf, ou encore Arlette Farge.

Course Information

FREN-GA2590

Graduate

4 Points

Term Section Instructor Schedule Location

Fall 2018

1
Lucien A Nouis
M: 12:30 PM - 3:00 PM 19UP 225